École de Montréal pour l'enseignement des sciences et de la technologie


À la une, catastrophes mythologiques !

Auteur(e)s : Clémence Benoit, Laurence Doré-Prévost et Vincent Roy.

Description sommaire

Description sommaire

En premier lieu, la situation d’apprentissage s’inscrit dans un programme de 1er cycle du secondaire et plus précisément en secondaire 2. Les cours de science, dans le 1er cycle du secondaire, visent entre autre à familiariser l’élève avec l’environnement qui l’entoure. À travers un projet qui aborde les catastrophes naturelles, on invite l’élève à s’intéresser et à comprendre les phénomènes naturels qui surviennent autant dans son environnement immédiat qu’éloigné. Grâce à cette situation d’apprentissage, les jeunes apprendront à faire une recherche scientifique sur leur sujet, à rédiger un article scientifique, à utiliser les technologies de l’information en créant une page web et à partager leurs acquis avec leurs pairs.

En second lieu, lors de cette situation d’apprentissage, les élèves approfondiront davantage leurs connaissances liées aux sciences de la Terre. Les sciences de la Terre sont représentées dans l’univers Terre et Espace et représentent ce qui doit être abordé et maitrisé au premier cycle du secondaire selon le PFEQ.

Finalement, même si la majorité du travail sera effectué par les élèves lors de la situation d’apprentissage, une portion du temps prévu pour ce projet sera utilisée par le professeur afin de transmettre de l’information essentielle aux élèves. Les élèves se feront donc offrir un cours théorique portant sur les catastrophes naturelles afin de les guider dans le type de travail qui leur sera demandé. Ils auront ainsi une meilleure idée de l’envergure du travail demandé et de la profondeur des explications scientifiques qu’ils doivent amener. De plus, cette démarche permettra de minimiser les conceptions inattendues et de maximiser la compréhension des étudiants.

Haut de page