École de Montréal pour l'enseignement des sciences et de la technologie


Les démonteurs

Le but de cette situation d’apprentissage est de pouvoir démonter un objet choisi parmi six autres (période 3) pour ainsi développer la compétence disciplinaire 2 du volet technologique du parcours d’un élève de premier cycle soit : Mettre à profit ses connaissances scientifiques et technologiques (PFÉQ, chap.6, p.278). Les élèves devront répondre à plusieurs sous-questions (dans le cahier de l’élève) qui serviront à la compréhension de l’objet. Au final, les élèves devront représenter le schéma de principe de leur objet à l’aide d’une maquette en deux dimensions (périodes 5 et 6) pour pouvoir comprendre le fonctionnement de leur objet technique (PFÉQ, chap.6, p.279). De plus, les élèves devront développer une compétence en français, soit celle de communiquer oralement selon des modalités variées (PFÉQ, chap.5, p.77). Dans cette optique, ils présenteront et expliqueront leur schéma de principe en deux dimensions à l’enseignant et au reste de la classe (cahier de charges 3, ANNEXE III) afin de développer leur intervention orale (PFÉQ, chap.5, p.78).

Par l’entremise de cette SAÉ, qui se déroulera sur 7 périodes, les élèves compléteront les étapes, comme la production d’un schéma de principe, demandées par l’enseignant dans le cahier de l’élève. Chaque étape est importante puisqu’elle servira à maximiser la compréhension du fonctionnement de l’objet par l’élève. Les élèves (placés en équipe de deux ou trois) devront réussir l’étape demandée (avoir l’accord de l’enseignant) pour pouvoir passer à la prochaine.

À la septième période, les élèves feront une présentation orale sur leur schéma de principe représenté en deux dimensions. Ainsi, en plus de travailler avec la compétence 2, mettre en profit ses connaissances scientifiques et technologiques (PFÉQ, chap.6, p.278), la compétence 3 en français communiquer oralement selon des modalités variées (PFÉQ chap.5 p.77) sera également évaluée. De plus, les élèves devront faire un lien entre l’environnement et la consommation ainsi que leur objet technique durant leur présentation (cahier de charges 3, ANNEXE III). En effet, ils vont devoir entretenir un rapport dynamique avec leur milieu, tout en gardant une distance critique à l’égard de la consommation et de l’exploitation de l’environnement (PFÉQ, chap.2 p.25). Autrement dit, l’équipe devra parler d’au moins un des aspects suivants par rapport à leur objet technique : la provenance de divers produits de consommation, les conséquences de la mondialisation pour les cultures, les modes de vie et la répartition de la richesse, les conditions de travail des producteurs de biens et de services, consommation viable et solidaire et la distribution équitable des ressources (PFÉQ, chap.2 p.26). Dans ce contexte de présentation orale, l’élève pourra aussi travailler la compétence 3 : communiquer à l’aide des langages en science et technologie (PFÉQ chap.6 p.280). Celle-ci sera également évaluée, mais de façon moins intégrale que les deux autres compétences en jeu dans cette situation d’apprentissage.

À l’aide des notions de mécanismes de transmissions et de transformations et des types de mouvements et de forces (PFÉQ, chap.6, p.289) présentées lors des cours théoriques (période 1 et 2), les élèves devront trouver les mécanismes de transmission ou de transformation, les types de mouvements et les types de forces présents dans leur objet technique (cahier de charges 2, ANNEXE II).