École de Montréal pour l'enseignement des sciences et de la technologie


Espèce en voie de disparition

Les buts de cette activité échelonnée sur 9 périodes de cours sont axés sur l’étude comparative de l’habitat des espèces. Les élèves seront en équipe de 4, ils visiteront le biodôme de Montréal en milieu de situation d’apprentissage puis procéderons aussi à des discussion. Elle vise essentiellement à mettre en valeur la composante « cerner un problème » de la compétence 1.

Auteur(e)s : Youssef Boukaftane, Diallo Papa Tahir, Sayeh Fagrouch et Antoine Buscarlet

Description sommaire

Description sommaire

L’intention pédagogique de cette situation d’apprentissage est de plonger l’élève dans une problématique qui lui permettra de développer certaines compétences transversales en plus des compétences disciplinaires ; d’acquérir des connaissances en science et technologie en exploitant diverses stratégies, techniques et attitudes à travers des activités pédagogiques variées.

Ainsi, les buts de cette activité échelonnée sur 9 périodes de cours sont axés sur l’étude comparative de l’habitat des espèces. Et ce en tentant de stimuler un sous objectif de conscientisation de l’élève par rapport à son environnement tout en favorisant l’établissement de liens entre les problèmes de société, la science et la technologie.

Les élèves seront incités à coopérer en équipe de 4 de façon à favoriser les effets synergétiques d’un groupe pour l’ensemble des activités proposées dans le cadre de cette situation d’apprentissage et en particulier lors de la visite au biodôme de Montréal qui est prévue en milieu de l’activité d’apprentissage et lors des périodes de discussion (2) qui l’encadrent.

Ils seront aussi encouragés à exploiter les nouvelles technologies de l’information et de la communication (TIC) qui sont des supports incontournables du développement et de la vulgarisation des sciences et de la technologie dans le cadre de travaux de recherche.

La situation d’apprentissage proposée touche au domaine général de formation (DGF) relatif : "environnement et consommation " du programme de formation (PFÉQ, p 21-29).

Elle vise essentiellement à mettre en valeur la composante " cerner un problème " de la compétence 1.

Les contraintes imposées obligent de traiter des domaines d’apprentissage " Univers social " et " mathématiques ". L’univers social sera abordé par l’entremise des espèces en voie d’extinction en lien direct avec le sous-objectif de conscientisation de l’élève par rapport à son environnement. Parallèlement, les mathématiques seront approchées via la deuxième partie du cahier de charge traitant une analyse graphique de l’évolution du nombre des espèces en voie de disparition (voir annexe 2).

PFÉQ : Programme de formation de l’école québécoise

Haut de page