École de Montréal pour l'enseignement des sciences et de la technologie


Pas de panique, nous avons les moyens pour vous

Cette situation d’apprentissage permet aux élèves de mieux comprendre le meilleur moyen d’éviter une grossesse non désirée, et de connaître tous les moyens d’avoir des relations sexuelles sans risquer de concevoir un enfant. Afin de mieux orienter les élèves dans ce sens, une visite d’une infirmière d’un CLSC pour leur parler des moyens de contraception et la nécessité d’avoir des rapports sexuels protégés permettra de sensibiliser les élèves sur leurs choix d’un moyen de contraception.

Auteur(e)s : Nadia Lamrous, Ouardia Charef et Rosa Addouche

Description sommaire

Description sommaire

D’après les estimations les plus récentes, près de 70 % des adolescents nord-américains seraient sexuellement actifs à l’âge très précoce. L’adolescence est donc une période importante pour la détermination de l’identité sexuelle et de l’attitude à l’égard de l’orientation sexuelle.

Par ailleurs, la fréquence des ITS et des grossesses non désirées est élevée chez nos adolescents. Il s’agit là incontestablement de problèmes de santé publique forte importante pour la société et le fait d’interroger les adolescents sur leurs activités sexuelles et sur celles de leur groupe d’amis pourrait peut-être contribuer à cerner les problèmes courants. Ceci dans le but d’informer et de sensibiliser nos élèves aux problèmes liés à leur sexualité. Cependant, l’éducation est le moyen de prévention le plus efficace, notamment si elle précède l’âge habituel d’initiation. La mise sur pied d’un programme scolaire progressif assorti de modules adaptés à chaque tranche d’âge, est considérée comme la stratégie la plus efficace. Afin d’y remédier à ce problème d’inconscience et d’ignorance, nous proposons une activité sur la contraception. Cette situation d’apprentissage permet aux élèves de mieux comprendre le meilleur moyen d’éviter une grossesse non désirée, et de connaître tous les moyens d’avoir des relations sexuelles sans risquer de concevoir un enfant.

Afin de mieux orienter les élèves dans ce sens, une visite d’une infirmière d’un CLSC pour leur parler des moyens de contraception et la nécessité d’avoir des rapports sexuels protégés permettra de sensibiliser les élèves sur leurs choix d’un moyen de contraception.

Haut de page