École de Montréal pour l'enseignement des sciences et de la technologie


Après la pluie, le beau temps

Dans un premier temps, ils devront élaborer une expérience faisant partie du cycle de l’eau ; Dans un second temps, les élèves feront l’apprentissage des notions de bases du réchauffement planétaire. À la fin ils devront produire une recherche sur les conséquences du réchauffement planétaire. Et pour finir, ils auront à expliquer les concepts engendrant le mouvement de l’air. Suite à ces activités l’élève aura acquis certaines connaissances pour satisfaire la compétence deux du programme de formation du secondaire au premier cycle, spécifiquement celui de comprendre des phénomènes naturelles.

Auteur(e)s : Marack Keith, Dat Dam, Thibault François, Bodéüs Marc et Guillaume Brossard Couture

Description sommaire

Description sommaire

Cette situation d’apprentissage a pour but de permettre à l’élève de construire de nouvelles connaissances concernant quelques phénomènes météorologiques et de le sensibiliser à certains impacts que peuvent avoir les actions humaines sur ces phénomènes. Ainsi, l’élève abordera les concepts du cycle de l’eau, le cycle de carbone et de l’origine des vents puis aborder les impacts du réchauffement climatique sur différents aspects de la vie sur Terre. Il aura à s’approprier des connaissances dans un premier temps sur les phénomènes tels l’évaporation, la condensation, la précipitation et le ruissellement puis il doit analyser les paramètres causant la variation de pression, influençant le changement de la température, engendrant le processus de réflexion de la lumière et d’absorption de la de la chaleur. Suite à ces activités l’élève aura acquis certaines connaissances pour satisfaire la compétence deux du programme de formation du secondaire au premier cycle, spécifiquement celui de comprendre des phénomènes naturelles (PDF, p279). Les élèves pourront travailler en équipe pour élaborer le laboratoire du cycle de l’eau.

Dans un premier temps, ils devront élaborer une expérience faisant partie du cycle de l’eau ; élaborer un protocole de laboratoire, réquisitionner les accessoires requis, faire le laboratoire, expliquer le but de son expérience aux pairs et pour finir élaborer un réseau de concept du cycle de l’eau au complet.

Dans un second temps, les élèves feront l’apprentissage des notions de bases du réchauffement planétaire. Des petits films animés et des applets seront présenté pour expliquer les principales causes du réchauffement et les facteurs contribuant à l’effet de serre qui leur donneront l’essentiel des connaissances. À la fin ils devront produire une recherche sur les conséquences du réchauffement planétaire.

Et pour finir, ils auront à expliquer les concepts engendrant le mouvement de l’air, ils devront s’exprimer sur l’effet du soleil sur le climat terrestre, le phénomène d’expansion des gaz sous l’effet de la chaleur. À la fin il devra produire un rapport sur le cycle du vent et il peut mettre en relation certains facteurs complémentaires qu’il a appris avec le cycle de l’eau.

Cette situation d’apprentissage se veut une ouverture d’un espace dans lequel les participants (élèves, enseignants et techniciens de laboratoire) s’impliquent activement et ce fait dans le but de développer le goût pour les sciences. Il s’agit ici d’un encouragement à une nouvelle pédagogie axée sur l’expérimentation et la découverte.

Cette situation d’apprentissage ouverte permet à l’élève de gérer sa propre stratégie d’apprentissage. Il aura accès à des ressources variées (les livres, les revues, les médias, les publications gouvernementales, l’Internet, le professeur, le technicien, la parenté etc.)

L’élève est amené à prendre conscience des concepts scientifiques et technologiques et à en relier l’évolution en rapport avec son niveau de compréhension des phénomènes naturelles puis bâtir sa propre démarche de construction de connaissances.

Finalement, l’élève sera évalué par des travaux : un réseau de concept sur le cycle de l’eau et une présentation orale. Ensuite, l’élève sera évalué sur le cycle du vent à la dernière portion du cours correspondant.

Le cahier de charge propose de bâtir une situation d’apprentissage d’ordre scientifique et technologique tout en se concentrant sur la compétence deux du programme de formation du premier cycle du secondaire ainsi que certaines de ses composantes. Le tout en espérant que cette situation d’apprentissage soit intéressante et stimulante à enseigner aux élèves du secondaire.

Terminons par la citation de Rousseau dans l’Émile ou de l’éducation 1762 :

Rendez votre élève attentif aux phénomènes de la nature, bientôt vous le rendez curieux, mais pour nourrir sa curiosité, ne vous pressez jamais de la satisfaire. Mettez la question à sa portée et laissez -les lui résoudre. Qu’il ne sache rien parce que vous les lui avez dit, mais parce qu’il a compris par lui même ; qu’il n’apprenne pas la science, qu’il l’invente.

PDF : Programme de formation de l’école québécoise

Haut de page